La Nano Révolution est en marche…

1- Définitions générale :
La Nanotechnologie c’est la science de « l’infiniment petit ».
On peut la définir comme l’ensemble des techniques qui permet de fabriquer, d’observer ou de mesurer des structures dont la taille est de l’ordre du nanomètre (nm).

Le CNRS vous en parle.

1 nm = 1 milliardième de mètre = 10-9 m = 0,000000001 m

2- Quelques applications
Les applications sont nombreuses et dans tous les domaines:
En 2007, on recense plus de 500 produits issus de cette technologie et des dizaines de milliers de brevets.
En 2006, un rapport répertoriant les différents « nano-produits » nous indique que le principal secteur concerné est celui de la santé et des sports avec 59% des produits (vêtements de sport, cosmétiques, hygiène, médicaments…), suivis de l’électronique et de l’informatique qui en rassemble 14% (soit l’ensemble des appareils multimédia).

3- Cas de la cosmétique
Les nanotechnologies en cosmétique distinguent:
les nanoparticules les nanoémulsions.
Les premières peuvent être dangereuses notamment sur des peaux présentant des lésions, alors que les nanoémulsions ne présentent aucun danger bien au contraire, elles augmentent la sécurité des produits cosmétiques et ceci d’autant plus que les émulsifiants sont diminués, voir supprimés.

3-1- Les nanoparticules
Les nanoparticules définissent les structures solides dont la taille est de l’ordre du nanomètre.
Exemple : les « nano-titanes » ou « nano oxyde de zinc » dont l’utilisation dans les produits solaires est très controversé, mais qui permettent d’en améliorer le touché en favorisant la répartition des particules. On se rappelle bien de leurs ancêtres qui laissaient des traces blanches sur la peau !
On trouve également des « nano oxyde de fer » utilisés dans les rouge-à–lèvres permettant ainsi d’en améliorer la tenue et le confort sur les lèvres. On se rappelle également des rouges-à-lèvres qui desséchaient les lèvres et qui laissaient leur marque partout !
Ces nano particules ont un taux de pénétration élevé, beaucoup d’information sur ce sujet sont disponibles sur le site du COLIPA ou de l’AFSSAPS.

3-2- Les nanoémulsions
Les nanoémulsions sont le plus souvent des émulsions H/E dont la taille des gouttelettes lipidiques est comprise entre 50 et 200nm. Elles présentent la particularité de créer un système occlusif homogène dans l’épiderme avec lequel les nanoémulsions sont en parfaite affinité. Les nanoémulsions présentent donc un effet hydratant intrinsèque.

L’émulsion obtenue est d’une plus grande finesse ce qui présente de nombreux avantages.
Le Laboratoire BF International formule et fabrique des nanoémulsions depuis 1995 date à laquelle notre brevet a été enregistré. Notre spécificité est de formuler des nanoémulsions stables sans ajout de tensio-actif (brevetée).

?? Nano = Danger ??
Il existe aujourd’hui une polémique autour des nanotechnologies.
C’est une science récente sur laquelle nous avons encore peu de recul. Dans le cas de la cosmétique, cette polémique s’applique uniquement aux nanoparticules, leur diamètre leur permettant de franchir la barrière de l’épiderme, on peut alors retrouver des traces de ces nanoparticules dans le sang ou les urines. Dans ce cas, il existe des risques de toxicité vis-à-vis de l’organisme.
En revanche, les nanoémulsions ont une grande affinité avec la peau. Elle favorise l’hydratation biologique et la dispersion des actifs qu’elle véhicule dans l’épiderme. Il se crée dans l'épiderme un "système homogène" qui apporte l’actif sur chaque cellule, en quelque sorte, à des doses moindre, augmentant ainsi la tolérance des produits.

Par ailleurs, les nanoémulsions ne présentent pas de risque de toxicité, d’autant plus quand elles ne contiennent pas les tensioactifs classiquement utilisés en cosmétique.
Le Nano effect® du Laboratoire BF Int'l est un savoir faire de formulation obtenu avec ou sans lécithine, très douce pour la peau par opposition aux tensio-actifs agressifs utilisés dans les émulsions classiques.

La nanoémulsion la plus connue de tous étant le lait!!

Petit rappel sur les différentes catégories d’émulsions que l’on peut trouver indépendamment du sens (H/E et H/E) :
Type d’émulsion Aspect de l’émulsion Tailles des gouttelettes


 

Macroémulsion (la plus largement utilisée) Opaque-laiteux > 200 nm
Nanoémulsion Opaque à translucide 50-200 nm
Microémulsion Translucide à transparent 5- 50 nm

 

Taille des nanoparticules couramment utilisées :